Archive

Archives pour la catégorie ‘geek’

Tester la réalité augmentée !!!

22/04/2009 Comments off

Le concept de réalité augmentée vise à compléter notre perception du monde réel, en y ajoutant des éléments fictifs, non perceptibles naturellement. La réalité augmentée désigne donc les différentes méthodes qui permettent d’incruster de façon réaliste des objets virtuels dans une séquence d’images (Wikipedia)

ghostface

Oué on nous en parle depuis un bail mais on en voit pas la couleur de la réalité augmentée, c’est ce que je me disait jusque a ce matin quand je suis tombé sur le site de BMW, qui propose de nous faire tester la réalité augmentée chez soit.

Avec un peut de pragmatisme j’installe le soft, imprime la feuille, bon il faut un temps d’adaptation pour comprendre comment placer la feuille mais au bout de 5 minutes ça marche !!!

Donc faire cette prouesse a la maison il faut télécharger la page a imprimer et le petit logiciel, une fois le logiciel installé lancez le et montrer la feuille (bien a plat et pas trop inclinée) a votre webcam et ca devrai marcher :)

Quand je pense aux nombres d’applications possible avec cette nouvelle technologie, peut être bientôt des films en réalité augmentée qui sait ….

Fin bref amusez vous bien :)
Ben

via www.bmw.co.uk

[VIDEO] HADOPI Rejeté !!!

09/04/2009 Comments off

J’y croyais pas moi non plus, mais c’est juste qu’un peut repoussé.
PAF DANS TA GUEULE CHRISTIIIINE (désolé c’est compulsif…)

hapudopi-3

Les socialistes « cachés dans les toilettes » selon l’UMP, ont réussi un coup de maitre en sortant juste au moment du vote, bref on en est arrivé a une bonne petite dérouillée pour Christine Albanel, la ministre la moins aimée du net (et de l’univers intersidéral aussi).

Le vote en vidéo :

Bientôt la suite… Croisons les doigts…
Ben
Categories: Buzz, geek, Vidéo Tags: , ,

Déclaration d’indépendance du Cyberespace

08/04/2009 2 commentaires

En ces temps sombres ou Internet est en danger, ou l’on nous parle de LOPPSI2, de HADOPI, de DADVSI, de riposte graduée, de liste blanche et de filtrage, je ressort un petit texte datant de 1996 qui est plus que jamais d’actualité, et qui me redonne espoir…

Déclaration d’indépendance du Cyberespace

cyberpunk

Gouvernements du monde industriel, géants fatigués de chair et d’acier, je viens du cyberespace, la nouvelle demeure de l’esprit. Au nom de l’avenir, je vous demande, à vous qui êtes du passé, de nous laisser en paix. Vous n’êtes pas les bienvenus parmi nous. Vous n’avez aucun droit de souveraineté sur le territoire où nous nous rassemblons.

Nous n’avons pas de gouvernement élu et nous ne sommes pas près d’en avoir un, aussi je m’adresse à vous avec la seule autorité que donne la liberté elle-même lorsqu’elle s’exprime. Je déclare que l’espace social global que nous construisons est indépendant, par nature, de la tyrannie que vous cherchez à nous imposer. Vous n’avez pas le droit moral de nous gouverner, pas plus que vous ne disposez de moyens de contrainte que nous ayons de vraies raisons de craindre.

Les gouvernements tirent leur pouvoir légitime du consentement des gouvernés. Vous ne nous l’avez pas demandé et nous ne vous l’avons pas donné. Vous n’avez pas été conviés. Vous ne nous connaissez pas et vous ignorez tout de notre monde. Le cyberespace ne se situe pas à l’intérieur de vos frontières. Ne croyez pas que vous puissiez diriger sa construction, comme s’il s’agissait d’un de vos grands travaux. Vous ne le pouvez pas. C’est un phénomène naturel et il se développe grâce à nos actions collectives.

Vous n’avez pas pris part à notre grand débat fédérateur, et vous n’avez pas créé la richesse de nos marchés. Vous ne connaissez ni notre culture, ni notre éthique, ni les codes non écrits qui font déjà de notre société un monde plus ordonné que celui que vous pourriez obtenir, quelques soient les règles que vous imposeriez.

Vous prétendez qu’il existe chez nous des problèmes et qu’il est nécessaire que vous les régliez. Vous utilisez ce prétexte comme excuse pour envahir notre territoire. Beaucoup de ces problèmes n’existent pas. Lorsque de véritables conflits se produiront, lorsque des erreurs seront effectivement commises, nous les identifierons et nous les traiterons avec nos propres moyens. Nous sommes en train d’établir notre propre contrat social. Nous nous gouvernerons en fonction des conditions de notre monde et non du vôtre. Car notre monde est différent.

Le cyberespace est constitué par des transactions, des relations, et par la pensée elle-même, déployée comme une onde stationnaire dans le réseau de nos communications. Notre monde est à la fois partout et nulle part, mais il n’est pas là où vivent les corps.

Nous sommes en train de créer un monde ouvert à tous, sans privilège ni préjugé qui dépende de la race, du pouvoir économique, de la puissance militaire ou du rang de naissance.

Nous sommes en train de créer un monde où chacun, où qu’il soit, peut exprimer ses convictions, aussi singulières qu’elles puissent être, sans craindre d’être réduit au silence ou contraint de se conformer à une norme.

Vos notions juridiques de propriété, d’expression, d’identité, de mouvement et de circonstance ne s’appliquent pas à nous. Elles sont fondées sur la matière, et il n’y a pas de matière ici.

Nos identités n’ont pas de corps, ainsi, contrairement à vous, nous ne pouvons pas faire régner l’ordre par la contrainte physique. Nous croyons que c’est à travers l’éthique, l’intérêt individuel éclairé et le bien collectif, qu’émergera la conduite de notre communauté. Nos identités sont probablement réparties à travers un grand nombre de vos juridictions. La seule loi que toutes les cultures qui nous constituent s’accordent généralement à reconnaître est la règle d’or de l’éthique. Nous espérons que nous serons capables d’élaborer nos solutions particulières sur cette base. Mais nous ne pouvons pas accepter les solutions que vous vous efforcez d’imposer.

Aux États-Unis, vous venez aujourd’hui de créer une loi, la loi sur la réforme des télécommunications, qui viole votre propre Constitution et insulte les rêves de Jefferson, Washington, Mill, Madison, Tocqueville et Brandeis. C’est à travers nous que ces rêves doivent désormais renaître.

Vous êtes terrifiés par vos propres enfants, car ils sont nés dans un monde où vous serez à jamais immigrants. Parce que vous avez peur d’eux, vous confiez à vos bureaucraties, la responsabilité parentale, que vous êtes trop lâches pour exercer vous-mêmes. Dans notre monde, tous les sentiments et toutes les expressions de l’humanité, des plus vils aux plus angéliques, font partie d’un ensemble inséparable, l’échange global informatique. Nous ne pouvons pas séparer l’air qui suffoque de l’air qui permet de battre des ailes pour voler.

En Chine, en Allemagne, en France, en Russie, à Singapour, en Italie et aux États-Unis, vous essayez de repousser le virus de la liberté en érigeant des postes de garde aux frontières du cyberespace. Peut être qu’ils pourront vous préserver de la contagion quelques temps, mais ils n’auront aucune efficacité dans un monde qui sera bientôt couvert de médias informatiques.

Vos industries de l’information toujours plus obsolètes, voudraient se perpétuer en proposant des lois, en Amérique et ailleurs, qui ont la prétention de confisquer à leur profit jusqu’à la parole elle-même à travers le monde. Ces lois cherchent à transformer les idées en un produit industriel quelconque, sans plus de noblesse qu’un morceau de fonte. Dans notre monde, tout ce que l’esprit humain est capable de créer peut être reproduit et diffusé à l’infini sans que cela ne coûte rien. La transmission globale de la pensée n’a plus besoin de vos usines pour s’accomplir.

Ces mesures toujours plus hostiles et colonialistes nous mettent dans une situation identique à celle qu’ont connue autrefois les amoureux de la liberté et de l’autodétermination, qui ont dû rejeter l’autorité de pouvoirs distants et mal informés. Il nous faut déclarer que nos identités virtuelles ne sont pas soumises à votre souveraineté, quand bien même nous continuons à tolérer votre domination sur nos corps. Nous allons nous répandre sur toute la planète, afin que personne ne puisse arrêter nos idées.

Nous allons créer une civilisation de l’esprit dans le cyberespace. Puisse-t-elle être plus humaine et plus juste que le monde que vos gouvernements ont créer auparavant.

Davos (Suisse), le 8 février 1996.
John Perry Barlow, dissident cognitif,
co-fondateur de l’Electronic Frontier Foundation.

Categories: geek, Technologie Tags: ,

Alpine Legends : La première simulation de musique tyrolienne

01/04/2009 Comments off

Vous en avez marre de jouer à Gitar Heroes ou Rock Band ?
Moi j’ai la solution…

gam_alpinelegend_580

Ils l’ont annoncé aujourd’hui, le nouveau jeux de musique qui va changer la façon d’ interagir avec la Xbox360 :

On peut se le procurer sur ce site avec 2 editions limitées : Le pack Tri Horn « Become a Tri-horn blastmaster », et le très attendu Pack Bouc « Immerse yourself with a mountain goat add-on. »
Bon vous l’avez deviné, c’est un gros poisson d’avril de la part de Microsoft, sont fort les mecs.

« Join the global Yodel » !!! moi j’adore :)
Ben

LiberKey : Comment recycler sa clé USB

29/03/2009 Comments off

Je sais pas vous mais j’ai pas mal de clef usb qui me servent plus,
C’est sur quand on vois des clef 32Go on a envie de jeter sa vieille 512Mo ou 1Go
Mais non ne jetez pas, ne la laissez pas dans un tiroir, LiberKey ressuscite vos clés même de petite capacité.

Et oui LiberKey propose en une seule instal plus de 250 logiciels portables sur une clé USB complètement autonome.

present_fr
Les atouts ?

  • La majorité des logiciels sont en français (ceux en langue anglaise sont plutôt orientés « outils systèmes » pour les utilisateurs expérimentés).
  • Les logiciels ont été rendus portables, ce qui permet une utilisation nomade. Par exemple, une LiberKey installée sur votre clé USB (ou un mini disque dur externe, un baladeur numérique comme l’iPod…) peut être branchée sur n’importe quel PC. Vous retrouvez alors instantanément, l’intégralité de vos logiciels sans aucune installation.
  • Plus de 1800 logiciels ont été testés. La sélection obtenue a alors été classée par domaines d’utilisation (audio, internet…). L’ensemble couvre pratiquement tous les besoins d’un poste de travail informatique.
  • Les mises à jour sont régulières (Historique). A partir de la version 2.6,  vous bénéficiez des mises à jour des principaux logiciels de la LiberKey directement par Internet.
  • Vous pouvez associer, de façon temporaire, les extensions de fichiers (.avi, .jpg, doc, …) aux logiciels de la suite LiberKey grâce à la fonction « Activer les extensions de fichier ». Où que vous soyez, la LiberKey vous permet de lancer n’importe quel fichier présent sur le bureau, dans un répertoire ou dans une pièce jointe à un email.
  • Grace à des techniques de compressions, le lancement des applications sur des périphériques lents (type clé USB) a été accéléré. Cela a aussi permis d’en optimiser la taille.
  • Et c’est gratuit, sans Virus , Spywares (logiciels espions), Adwares (logiciels avec des publicités), Popup,  etc.

Donc ça se télécharge sur le site de LiberKey, et ca existe en 3 versions : Basic, Standard et Ultimate, selon la taille de votre clé, mais on peut rajouter manuellement des logiciels après ;)

Bref un must have :)

Ben

Blackout : HADOPI

28/03/2009 Comments off

Sauvons internet, mobilisons nous …
HADOPI - Le Net en France : black-out

20 Questions

21/12/2008 Comments off

Alors y a des fois ou un site me bluffe complètement, c’est assez connu as c’est quand même super bien fait, et ça m’épate toujours autan.

question

Le principe est simple on pense a quelque chose et le site nous pose 20 questions, et il trouve par déduction a quoi nous avions pensé, fou non ?

Comment ça se passe:

Vous choisissez déjà entre : Animaux, végétaux, minéraux et autres

Ensuite vous devez répondre aux 20 questions le mieux possible parmi les choix suivant

  • Oui – Vous êtes sûr que la réponse est Oui.
  • Non – Vous êtes sûr que la réponse est Non.
  • Non pertinent – Cette question ne s’applique pas à votre objet.
  • Inconnue – Vous ne voyez pas le rapport entre l’objet et la question ou ne connaissez pas la réponse. Cette question ne comptera pas.
  • Parfois – Tantôt oui, tantôt non.
  • Peut-être – Peut-être, mais vous n’en êtes pas sûr.
  • Probablement – Vous n’en êtes pas sûr, mais vous pensez que la réponse peut être Oui.
  • Douteux – Vous n’en êtes pas sûr, mais vous pensez que la réponse peut être Non.
  • Généralement – La réponse est le plus souvent Oui.
  • Cela dépend – La réponse dépend de la façon dont la question est interprétée.
  • Rarement – La réponse est le plus souvent Non.

Si vous répondrez aux questions précisément le site vous donnera la réponse peut etre en moins de 20 questions, par contre si il ne trouve pas (ca arrive aussi) il apprend par vos réponses a s’adapter. Bref l’intelligence artificielle c’est bien :)

Ca se passe ici : http://www.20q.net

Ben

Categories: geek, Jeux, Technologie Tags:

Tester la vitesse de sa connexion avec SpeedTest

03/12/2008 Comments off

Qui a la plus grosse …. connexion ?
Faites le test avec vos amis …

header-link

Je me demande souvent quand mes téléchargements sont lents, si c’ est le serveur qui rame ou ma connexion qui foire.

Pour en avoir le coeur net je fais souvent appel a SpeedTest.net.
SpeedTest est un site qui permet d’évaluer sa vitesse de connexion en téléchargeant un fichier d’une taille donnée depuis un serveur et ensuite il uploade un fichier sur se même serveur, ça nous permet de connaître notre vitesse d’émission et de réception.

Pour commencer il faut choisir le serveur, le choix le plus judicieux est de choisir le serveur le plus proche de chez soi, mais il faut en tester plusieurs car certains serveur sont plus encombrés que d’autres.

Par contre il faut bien comprendre que si on vous dit que vous êtes capable de télécharger à 10 mégas secondes, aucun serveur sur terre vous enverra des données aussi vite.

Ceux qui sont chez Numéricable pourront constater que ça peux monter jusqu’à des vitesses hallucinantes, entre 30 Mb et 80 Mb !!!

Mais bon moi je suis chez Free et je suis très satisfait de mes vitesses :

speedtest

Alors qui a la plus grosse ?
Ben

Categories: geek, Technologie Tags: ,

Hoshi Saga : Le jeu Flash qui poutre

22/11/2008 Comments off

Au bureau ou à la maison on est nombreux à se détendre (glander) avec des jeux en Flash, seulement c’ est un peut dur de trouver un jeu Flash qui nous lasse pas au bout de 2 minutes 30.

foud

C’ est pour ça je tenais à vous faire partager une série de jeux Flash digne de ce nom.
Ça s’ appelle Hoshi Saga, c’ est Japonais, et c’ est excellant.

Le principe est simple, il faut retrouver l’ étoile, mais a chaque fois il faut utiliser une technique différente.
Facile a dire mais pas toujours facile a faire…

Hoshi Saga 1

hoshisaga1

Hoshi Saga 2

hoshisaga2

Hoshi Saga 3

hoshisaga3

Et pleins d’ autres jeux sur le site de l’ auteur.

Ben

Categories: geek, Jeux Tags: ,

Gmail prend des couleurs

21/11/2008 Comments off

Depuis quelques jours, les heureux possesseurs de compte Gmail peuvent changer le thème de l’ interface de leur WebMail favori

gmail-logo1

En effet, vous pouvez dorénavant choisir le thème parmi 31 thèmes de couleurs et graphiques, pour accéder directement à vos thèmes vous pouvez cliquer sur CE LIEN.

NB : Pour les possesseurs des extensions Firefox Better Gmail, et/ou Gmail Redisigned, il faut au préalable désactiver les skins pour profiter de la nouvelle interface.

Voici un petit aperçu de votre nouvelle interface Gmail :

themes gmail

Tout bon geek qui se respecte choisira le thème Terminal ;)

Et pour les deux du fond qui n’ ont pas encore de compte, je vous propose d’ aller en ouvrir un au plus vite en vous rendant Sur cette page.

Est-ce vraiment nécessaire de rappeler que Gmail est LA solution Email/WebMail gratuite la plus puissante du moment, donc il ne faut vraiment pas s’ en priver…
Ben

Categories: geek, Technologie Tags: , ,